Projet “Tisser sa toile culturelle”

Présentation du projet

Présentation générale du projet :

Le projet « Tisser sa toile culturelle » se compose de trois dispositifs pédagogiques différents  s’adressant à des lycéens de trois niveaux permettant tout d’abord à des élèves de chaque niveau de se familiariser au spectacle vivant, de découvrir et de s’approprier un ensemble d’œuvres du patrimoine culturel français et européen, mais aussi de se familiariser à l’outil numérique et de l’utiliser pour tisser des liens entre les divers savoirs acquis dans différentes disciplines (français, histoire, arts du spectacle).

Public concerné :

  • Une classe de seconde « littérature et société » (14 élèves),
  • Une classe de 1ère générale ES (31 élèves) et de 1ère professionnelle GA (24 élèves),
  • Les élèves de Terminale inscrits dans l’AP « Arts et culture » (25 élèves).

Objectifs généraux :

  • Initier aux outils numériques à disposition.
  • Faire découvrir la richesse des contenus numériques
  • Favoriser une approche transdisciplinaire des arts et de la culture, faire dialoguer les époques et les documents les plus variés
  • Fonder l’esprit critique des futurs citoyens.
  • Permettre un accès aux œuvres artistiques de notre patrimoine.
  • Fonder une culture commune d’expression libre et laïque.
  • Initier à la pratique théâtrale.

Pour en savoir plus, consultez le projet dans son intégralité ou téléchargez-le au format pdf.

Ce projet est subventionné par le Conseil Régional d’Ile-de-France dans le cadre du dispositif ALYCCE (Agir au Lycée pour la Culture et la Citoyenneté des Elèves) et par la Fondation “Egalité des chances” .

Enseignement d'exploration "Littérature et société" avec les 213

Le projet “Tisser sa toile culturelle” a débuté pour les élèves de 213 suivant l’enseignement d’exploration “Littérature et société”. Le groupe a assisté au spectacle ANTISOCIAL mis en scène par le metteur en scène roumain Bogdan Georgescu au théâtre des Abbesses le 13 décembre 2018. Ce spectacle joué par une jeune troupe d’étudiants permet de réfléchir sur l’utilisation des réseaux sociaux, ses dangers, mais aussi sur la liberté d’expression. Des questions qui trouvent un écho dans notre actualité. Il lancera également le point de départ d’un projet numérique avec la classe qui aboutira à la création d’un site Internet.

Crédits photos : Bulboaca

Les élèves de 213 suivant l’enseignement d’exploration Littérature et société ont assisté jeudi 4 avril 2019 au spectacle The Hidden force mis en scène par Ivo van Hove au théâtre de la Villette.
Ce spectacle évoque le thème de la colonisation et fait écho aux sujets abordés en Littérature et société. Il s’inscrit également dans les thèmes étudiés par les élèves lorsqu’ils ont créé leurs constellations numériques dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle.
Crédits photos : Jan Versweyveld

Les élèves de seconde 13 suivant l’enseignement d’exploration Littérature et société ont assisté au spectacle Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota à l’Espace Cardin le 17 avril 2019. La représentation de l’œuvre théâtrale de Miller permet d’approfondir le travail entamé par les élèves, dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, pour la création de constellations numériques sur le thème des Sorcières et fait également écho à la séquence sur la condition féminine.

Crédits photos : Jean-Louis Fernandez

Constellations numériques

Les élèves de seconde 13, ayant suivi l’enseignement d’exploration littérature et société, ont travaillé sur deux séquences durant l’année scolaire 2018/2019 : une première traitant de la colonisation et une seconde de la condition des femmes à travers les différentes époques. Dans ce cadre, ils ont choisi 4 mots clefs (sauvage ; mariée ; exils ; sorcières) qui ont été le point de départ de recherches documentaires dans une double optique : historique d’une part, artistique et littéraire d’autre part. Ces travaux ont abouti à la création de constellations numériques sur le site des Surgissantes.com qui permettent aux internautes de découvrir le fruit des recherches et réfléchir aux liens tissés entre différentes oeuvres d’horizons différents.
Consultez le fruit de ce travail qui s’inscrit dans le cadre du projet “Tisser sa toile culturelle” en cliquant sur les liens ci-dessous !
Ces réalisations ont été possibles grâce à l’intervention de Thomas Guillaud-Bataille, naviguateur en chef du site des Surgissantes.com

Classes de 1ère ES2 et de 1ère GA1

Les élèves de 1ES2 et de 1GA1 entament cette année leur parcours culturel dans le cadre du projet « Tisser sa toile culturelle ». Ils vont assister à différents spectacles, de genres et de formes variés, qui seront analysés en classe afin d’enrichir leur culture du spectacle vivant et d’aiguiser leur esprit critique.

Le premier spectacle intitulé Kévin, portrait d’un apprenti converti mis en scène par Jean-Pierre Baro à l’Espace 1789 le mardi 20 novembre 2018 a été présenté aux classes en amont et donnera lieu à une reprise pédagogique à l’issue de la représentation.

Crédits photos : compagnie Extime

Les élèves de 1ES2 ont assisté au spectacle Ionesco suite, mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota, à l’Espace Cardin, le 5 décembre 2018. Ce spectacle est une bonne entrée dans l’univers extravagant et absurde de Ionesco puisqu’il s’agit d’un montage de diverses pièces de théâtre du dramaturge. Ce spectacle sera analysé par les élèves et donnera lieu ensuite à la rédaction d’un article critique.

Crédits photos : Agathe Poupeney

Les élèves de 1ES2 ont rédigé leur propre article sur le spectacle Ionesco suite mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota à l’Espace Cardin, que la classe a découvert le 5 décembre 2018. Devenus journalistes d’un jour, ils ont élaboré leur propre critique du spectacle ! Voici quelques exemples d’articles avec les écrits de Mathilde et Esteban.

Photos de la rencontre avec Leslie Kaplan

Les 1ES2 ont rencontré vendredi 25 janvier 2019 au lycée l’auteure contemporaine Leslie Kaplan « à chaud» après leur découverte du roman Fever, que la classe va étudier en œuvre intégrale dans le cadre de leurs cours de français. Ce fut l’occasion d’un échange spontané, intéressant et très enrichissant qui a donné le coup d’envoi d’un projet autour de son roman et de l’ensemble de son œuvre théâtrale avec l’intervention des comédiens Agnès Valentin et Philippe Penguy, de l’association Cyclone. Les élèves retrouveront au mois de mars Leslie Kaplan pour lui restituer leur travail de mise en voix et en espace sur ses textes.

Les élèves de 1ES2 et de 1GA1 ont assisté le 12  février 2019 à l’adaptation contemporaine du roman Nana de l’auteur naturaliste du XIXe siècle Emile Zola. Nana ou est-ce que tu connais le bara ?, mis en scène et chorégraphié par Monika Gintersdorfer & Franck Edmond Yao, de la compagnie La Fleur, mêle théâtre et danse afro-européenne pour revisiter un monument du patrimoine littéraire français et tenter de la faire résonner dans notre époque en utilisant des codes culturels contemporains.

Cette représentation a été précédée d’une séance avec l’équipe de la MC93 de Bobigny pour préparer le spectacle et sera ensuite analysée en classe par les élèves.

Crédits photos : Félix Schoeller

Dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, les élèves de 1ES2 et 1GA1 ont poursuivi leur parcours culturel avec le spectacle Odyssée mis en scène par Pauline Bayle, le 15 février 2019 à l’Espace 1789. Ils ont découvert une adaptation audacieuse de l’épopée d’Homère qui se joue des genres et des stéréotypes dans une mise en scène énergique et épurée.

Crédits photos : Simon Gosselin

Restitution des extraits des pièces de Leslie Kaplan

Dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, la classe de 1ES2 a rencontré l’auteure contemporaine Leslie Kaplan et a étudié son roman Fever. Puis, les élèves ont découvert ses pièces de théâtre : Louise, elle est folle et Mai 68, le chaos peut être un chantier, en travaillant leur mise en voix et en espace avec une comédienne et un metteur en scène professionnels, Agnès Valentin et Philippe Penguy de la compagnie Cyclone. Le 29 mars 2019, Leslie Kaplan est venue assister à la restitution de ses textes par la classe de 1ES2 avant d’échanger avec les élèves. Ce deuxième temps fort du projet a été une vraie réussite avec des élèves investis, concentrés et formant une véritable troupe théâtrale. Voici quelques photos de cette belle expérience et de cette rencontre marquante.

Crédits photos : Anouck Durand et Philippe Coquard

Les élèves de 1ES2 ont assisté, dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, au spectacle Séparation(s) mis en scène par Denis Loubaton le 17 avril 2019 en salle Montaigne à 14h00. Il s’agissait d’une forme courte et intimiste du spectacle joué en ce moment au Lavoir Moderne parisien en partenariat avec l’Odéon théâtre de l’Europe. Deux comédiens interprètent des scènes de Clôture de l’amour de Pascal Rambert et de Bérénice de Racine. Cette représentation a été suivie d’un échange avec l’équipe artistique.

AP "Arts et culture" - élèves de Terminale

Le projet “Tisser sa toile culturelle” a débuté le 28 septembre 2018 avec la découverte d’un spectacle japonais Sous les fleurs de la forêt de cerisiers d’Hideki Noda au Théâtre National de Chaillot dans le cadre du Festival d’automne consacré cette année au Japon.

Ce spectacle a ouvert le parcours culturel des élèves volontaires de Terminale qui ont décidé de suivre l’AP “Arts et culture”.

Crédits photos : Kishin Shinoyama

Les élèves de terminale de l’AP Arts et culture ont rédigé des articles pour faire leur propre critique du spectacle Sous les fleurs de la forêt de cerisiers d’Hideki Noda, vu au théâtre national de Chaillot le 28 septembre 2018. En voici deux exemples, avec les articles de Lili et Hawa.

Les élèves de terminale suivant l’AP Arts et culture poursuivent leur parcours culturel avec un classique du patrimoine français réactualisé à l’Odéon par le metteur en scène Stéphane Braunschweig. Il s’agit de L’Ecole des femmes, joué le mardi 27 novembre 2018. Ce spectacle donnera lieu à une restitution, à une analyse dramaturgique et à une réflexion sur l’actualité de l’œuvre de Molière durant le cours d’AP.

Crédits photos : Simon Gosselin / Victor Tonelli-Hans Lucas / Elizabeth Carecchio

Travaux de scénographie

Sur les traces de Stéphane Braunschweig, dont ils ont vu la mise en scène de L’Ecole des femmes à l’Odéon le 27 novembre 2018, les élèves de terminales suivant l’AP Arts et culture ont conçu leurs propres scénographies pour représenter la célèbre pièce de Molière. Voici quelques exemples des schémas des dispositifs imaginés, de « planches tendance » présentant des éléments ayant influencé la scénographie et des textes justifiant les partis-pris avec les travaux d’Hawa, Seta, Thomas et Yaël.

Les élèves volontaires de Terminale de l’AP Arts et culture ont assisté le 10 janvier 2019 à l’événement de la 72e édition du Festival d’Avignon, Saison sèche de Phia Ménard, qui continue sa tournée à la MC93, en partenariat avec le Théâtre de la Ville.
Il s’agit d’un spectacle de danse “coup de poing” pour faire réfléchir à l’assignation aux genres et au sexisme dans notre société. Ce travail s’inscrit dans le cadre de la semaine de l’égalité et de lutte contre les discriminations.

Crédits photos : Jean-Luc Beaujault

Copies d'élèves

Suite à la représentation de Saison sèche de Phia Ménard, auquel le groupe d’AP Terminale Arts et culture a assisté le 10 janvier 2019 à la MC93 de Bobigny, les élèves ont fait un travail d’analyse du dispositif scénographique, très impressionnant. Ils ont réalisé des schémas des quatre  « tableaux » du spectacle (voir les photographies de plateau de Christophe Raynaud de Lage) et une analyse développée et argumentée dans laquelle chacun propose son interprétation personnelle. Voici les travaux d’Alex, Hawa, Jean-François, Khera, Lauréna, Lili, Louis et Seta.

Les élèves de l’AP Arts et culture en Terminale ont assisté le 29 janvier 2019 aux Ateliers Berthier à un nouveau spectacle événement, lui aussi présenté au 72ème festival d’Avignon, Arctique d’Anne-Cécile Vandalem. Cette comédie d’anticipation va permettre d’approfondir le travail de réflexion sur la scénographie entamé durant les cours puisque ce spectacle présente un dispositif original et ambitieux qui mêle cinéma et théâtre.

Crédits photos : Christophe Engels

Dans le cadre de La Quinzaine de l’égalité et de lutte contre les discriminations et du projet Tisser sa toile culturelle, les élèves de Terminales volontaires de l’AP Arts et culture ont assisté au spectacle Trans (més enllà) mis en scène par Didier Ruiz, représenté au théâtre de la Bastille le 6 février 2019. Ils ont découvert un nouveau genre théâtral : le théâtre documentaire qui a un rôle politique et donne la parole aux « invisibles » (comme le déclare Didier Ruiz). Ce spectacle donne en effet à voir et à entendre le témoignage de personnes transgenres qui racontent leur parcours pour permettre aux spectateurs de sortir de leurs préjugés. Le spectacle a été précédé d’une rencontre des élèves avec l’équipe du théâtre. La réflexion amorcée durant ce temps fort sera approfondie en classe et par un travail personnel des élèves.

Crédits photos : Christophe Raynaud de Lage

Les élèves de l’AP Arts et culture en Terminale ont assisté le 15 mars 2019 au dernier spectacle de leur parcours culturel. Ils sont allés voir Le Direktør, mis en scène par Oscar Gómez Mata, au théâtre de la Bastille, une comédie satirique sur le monde de l’entreprise. Ce spectacle donnera lieu à une analyse dramaturgique faite par les élèves à l’issue de la représentation, en classe.

Crédits photos : Steeve Iuncker-Gomez