Actualités

Du nouveau sur le site !

Préparer son orientation

Réforme du lycée – le bac 2021

A venir !

Les élèves de 213 assistent le 9 mai 2019 au spectacle Trissotin ou les femmes savantes mis en scène par Macha Makeïeff dans la nouvelle salle de La Scala. Cette mise en scène loufoque et originale  permettra d’amorcer l’étude de la comédie classique de Molière en classe de français.

Présentation : 
Dans le contexte de la lutte des femmes pour leur émancipation, Macha Makeïeff se devait de prendre sa part. Elle a choisi de le faire par l’humour.
Une comédie de génie, qui plonge au cœur d’une famille bourgeoise qui déraille – folie d’une mère toute puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse et désarroi des hommes. La maison Chrysale est au bord de l’implosion ! Description d’une précision et d’une drôlerie inégalées de l’émancipation des femmes au sein d’une société patriarcale, pièce extraordinaire sur le féminisme et les misogynies, Trissotin ou les Femmes Savantes est à la fois une critique sociale intense et la photographie d’un désastre familial.

“Macha Makeïeff ose le passage du Grand Siècle aux années 70, et cette transposition judicieuse fait formidablement écho à la fois à la folie d’émancipation des “femmes savantes” et au désir de liberté des jeunes générations fuyant le diktat parentaux.”

La Terrasse

“Mise en scène alerte où Macha Makeïeff verse dans le burlesque avec mesure, joue des situations qu’elle pousse aux limites avec un bonheur évident et communicatif, certains gags sont franchement hilarants. Macha Makeïeff ménage des plages bouleversantes où tombent les masques de la comédie. La profondeur, l’intelligence de cette mise en scène, outre son acuité, réside sans doute ici, de ne pas verser absolument et tambour battant dans la comédie et le burlesque mais de savoir se poser, freiner l’élan pour prendre le temps de la réflexion. Et dans cette réussite les comédiens ont la part belle qui, tous, inventifs et dans un esprit de troupe, jouent leur partition complexe avec brio.”

Un fauteuil pour l’orchestre – Denis Sanglard, 12 avril 2019

 

Crédits photos : LoLL Willems

Projet "Tisser sa toile culturelle" : spectacle dans le lycée

Les élèves de 1ES2 ont assisté, dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, au spectacle Séparation(s) mis en scène par Denis Loubaton le 17 avril 2019 en salle Montaigne à 14h00. Il s’agissait d’une forme courte et intimiste du spectacle joué en ce moment au Lavoir Moderne parisien en partenariat avec l’Odéon théâtre de l’Europe. Deux comédiens interprètent des scènes de Clôture de l’amour de Pascal Rambert et de Bérénice de Racine. Cette représentation a été suivie d’un échange avec l’équipe artistique.

Présentation détaillée du spectacle :
“Je voulais te voir pour te dire que ça s’arrête”

Un couple se sépare ; l’homme veut que ça s’arrête, la femme ne veut pas. Lui, attaque la relation et la soumet à une entreprise de démolition en règle. Il s’agit de faire table rase de toutes les promesses partagées. Mû par l’impérieuse et irréfutable vérité qui est la sienne – je n’ai plus de désir pour toi – il lui demande, à elle, d’admettre cette réalité nouvelle : ce n’est pas un drame de n’être plus aimée ne n’est pas un drame.
La femme se tait. Soudain, elle répond. Mais d’abord, elle choisit de le faire avec les mots d’une autre. Elle répond avec les mots de Bérénice.

“Ah, cruel, est-il temps de me déclarer.”

Comme si, dans le cataclysme de leur séparation, la poésie était encore, pour elle, une bouée de survie.
Dans sa bouche, les vers de Racine deviennent des armes, des coups de poings, des cris contre l’injustice et la violence subies.
Alors, comme si elle pouvait parler enfin avec ses mots, elle répond, point par point, à l’homme, qui maintenant se tait.
Elle ne lâche rien.
Mais pour se séparer, il faut être deux. Et pour le faire vraiment, il faut lâcher la proie.
Les vers de Bérénice, comme un baume, une nouvelle et toute dernière fois, les aideront à passer ce cap du renoncement, à trouver un chemin vers une séparation consentie.

“Car enfin ma Princesse, il faut nous séparer.”

Denis Loubaton

Restitution des extraits des pièces de Leslie Kaplan - 1ES2

Dans le cadre du projet Tisser sa toile culturelle, la classe de 1ES2 a rencontré l’auteure contemporaine Leslie Kaplan et a étudié son roman Fever. Puis, les élèves ont découvert ses pièces de théâtre : Louise, elle est folle et Mai 68, le chaos peut être un chantier, en travaillant leur mise en voix et en espace avec une comédienne et un metteur en scène professionnels, Agnès Valentin et Philippe Penguy de la compagnie Cyclone. Le 29 mars 2019, Leslie Kaplan est venue assister à la restitution de ses textes par la classe de 1ES2 avant d’échanger avec les élèves. Ce deuxième temps fort du projet a été une vraie réussite avec des élèves investis, concentrés et formant une véritable troupe théâtrale. Voici quelques photos de cette belle expérience et de cette rencontre marquante.

Crédits photos : Anouck Durand et Philippe Coquard

1GA1 - Projet "les chemins de la mémoire"

Voici les photos du dîner organisé lundi 1er avril 2019 par les 1GA1 pour leur projet « les chemins de la mémoire ».

Visite libre des 1GA1 au Mémorial de la Shoah

Cérémonie de restitution des voyages à Auschwitz

Voici les photos de la cérémonie de restitution des voyages à Auschwitz des élèves d’Ile-de-France, auxquels ont participé les TGA B et les élèves du séminaire d’auto-défense intellectuelle de Sophie Mazet.

Quinzaine de l'égalité : exposition au CDI

Dans le cadre de “la Quinzaine de l’égalité”, les élèves de 201 ont visité l’exposition “Femmes et immigration” jeudi 7 février 2019 au CDI.

Atelier danse WYNKL

Les Blanqu'artistes : lecture de paysages

Découverte des berges de la Seine

Projet "Tisser sa toile culturelle"

Retrouvez toutes les informations sur le projet dans la rubrique qui lui est consacrée :

  • la présentation détaillée du projet
  • des photos et des compte-rendus des spectacles
  • des travaux d’élèves sur les spectacles qu’ils ont vus

Résultats de la Khâgne 2018

RÉSULTATS 2018
ENS
1 admissible
12 sous-admissibles
ESIT
2 admissibles
CELSA
2 admissibles
Félicitations à chacun des étudiants!

Inscriptions à la FCIL "Interprétation de Données Digitales" 2018-2019

En partenariat avec l’UPEC, le lycée Auguste Blanqui propose une Formation Complémentaire d’Initiative Locale pour l’année scolaire 2018-2019.

La FCIL “Interprétation de Données Digitales” a un double objectif :

  • développer des compétences d’acquisition  et de traitement de données digitales
  • acquérir une culture numérique et une connaissance des organisations du digital

La campagne de recrutement est ouverte. Le dossier est à remettre avant le 9 juillet 2018.

Pour en savoir plus, consultez la brochure de présentation :

Si vous souhaitez vous porter candidat, téléchargez et complétez le dossier de candidature:

Inscriptions au BTS SIO

Voici les documents à consulter et à compléter pour l’inscription au BTS SIO (Services informatiques aux organisations) :